Le Christ-Joie ! (Éditorial du 22 novembre 2020 fête du Christ-Roi)

Le Christ-Joie ! (Éditorial du 22 novembre 2020 fête du Christ-Roi)

Vous avez-bien lu, j’ai réellement écrit Joie là où devrait se trouver le mot Roi. La méditation des textes qui nous sont offerts, à l’occasion de cette fête du Christ-Roi, m’a amené à les recevoir, ces textes, dans une attitude de Joie.

Dès le premier texte du prophète Ezéchiel, le berger est exemplaire d’attention envers ses brebis, il ne montre pour elles que sollicitude magnanime, soins appropriés, guidance avisée, protection vigilante et aimante, nourriture réparatrice et repos régénérateur…

Et ce qu’il entreprend pour ses brebis, ce Bon Berger, eh bien en retour, il attend d’elles qu’elles en fassent autant les unes pour les autres ! Et curieusement, ce qu’elles auront fait en ce sens, c’est à Lui-même qu’elles l’auront fait : « Tu as su donner à boire à tes frères et sœurs qui avaient soif ? C’est à moi que tu l’as fait, viens à moi ! Tu as su soigner les malades ? Tu m’en as fait tout autant, viens à moi ! Tu as su secourir les blessés, les affamés ? Quel bonheur de t’avoir vu te pencher sur moi ! Oui, c’était moi qui gisais là ! Viens à moi ! Tu as su accueillir les étrangers ? Viens à moi, viens à moi !

Tu vois ! ce n’est pas difficile d’aimer, ni d’atteindre le cœur de l’Amour, il suffit d’atteindre le cœur de tes frères et sœurs ! Et tu comprendras le sens de la vie humaine, où l’Amour est Souverain.
L’amour que le Berger aura prodigué à ses brebis, elles auront maintes et maintes occasions de le faire fructifier entre elles, – ô oui, Dieu du ciel, il y a pléthore de bien à faire ! – et ce faisant, voilà qu’elles toucheront, ces brebis, à la source de l’Amour ! Suprématie de l’amour qui passe de cœur en cœur, de vie en vie, comme la navette du métier à tisser va et vient au sein du tissage en cours, pour le faire croître et resplendir de mille couleurs chatoyantes. Et ainsi se déploiera le plus beau règne qui soit, où le Christ Lumière Vérité et Vie devient le Christ-Roi d’une Royauté qui n’est autre que celle de l’Amour ! Un amour non pas empoussiéré et figé entre les lignes des livres saints, mais un amour vécu concrètement à travers des vies, et qui ainsi trouvera son sens, même si, parfois, c’est dans le sang qu’elle le trouvera, car l’amour est parfois à ce prix. Le Christ n’a pas craint de prendre ce chemin et d’en faire une Voie Royale, où le Christ-Roi devient Christ-Joie pour nous !

Ne voilà-t-il pas des prémices exaltantes nous invitant à prendre la route de l’Avent qui approche ?

Jean-Marie Martin, oratorien, vicaire



0 Shares
Tweet
Register
Share