La Soupe
Saint-Eustache

Depuis plus de 30 ans,  du 1er décembre au 31 mars, à l’initiative de la paroisse, environ 300 bénévoles de La Soupe se relaient pour accueillir et servir un repas à leurs « invités », chaque soir à 19h30. En 1984, le premier soir, 13 soupes ont été distribuées… 32 000 ont été servies au cours de la dernière campagne sur le parvis de l’église Saint-Eustache.

Les invités sont accueillis avec une soupe et un dessert, qu’ils mangent sur place, et repartent avec un repas pour le lendemain.

En 2022-2023, en raison des travaux du péristyle, les repas de La Soupe seront distribués salle de La Pointe (angle rue Rambuteau et rue Montmartre).

La Soupe a reçu le prix « Paris équitable » le 6 octobre 2022. Pour en savoir plus : https://www.saint-eustache.org/le-prix-paris-equitable-a-ete-decerne-a-la-soupe-saint-eustache-le-06-octobre-2022/

« Chacun est bienvenu, Vient qui veut »
« Aller à la rencontre de l’autre »

La Pointe
Saint-Eustache

Depuis bien des années maintenant , la Pointe a pour vocation de recevoir le samedi après-midi de 16 h 30 à 18 h 00, des invités : gens de la rue, gens de passage, personnes en difficultés, seules, tous ceux qui déambulent sur ce carrefour cosmopolite Montmartre, Montorgueil, Turbigo.
Nous nous retrouvons autour de boissons chaudes et froides, accompagnées d’un en-cas salé et sucré. On peut bavarder, jouer aux échecs, au Scrabble, aux dames…
A partir du mardi 18 octobre 2022, la Pointe ouvrira également le mardi de 15 h 30 à 17 h 00 des ateliers de littérature, poésie lecture et écriture, ateliers d’arts plastiques, dessins, coloriages. D’autres interventions sont à l’étude comme écrivain public, musique, chant.

 

 

Visiteurs de
Saint-Eustache

Dans le prolongement de La Soupe, un groupe de paroissiens sensible à l’appel de la lutte contre la solitude a voulu s’engager dans une action concrète, offrir des moments de présence fraternelle, d’écoute, de partage à des personnes isolées du quartier, afin de contribuer à retisser des liens sociaux.

Cerise

Beaucoup de paroissiens connaissent CERISE de nom, mais combien y sont entrés ?
Déjà le coup d’oeil en vaut la peine avec le très original Café Reflets, oeuvre de l’artiste plasticien Jean-Luc Vilmouth (2002).

CERISE « Carrefour Echanges Rencontre Insertion Saint-Eustache » est une initiative de l’église Saint-Eustache. Ce projet, non confessionnel, fait cohabiter un centre social et culturel et une résidence pour jeunes. C’est un lieu de vie au service du développement du lien social dans le centre de Paris, 46 rue Montorgueil.

La Pointe abrite d’autres associations

logo-captifs

Aux captifs, La Libération

Mission : se consacrer à la rencontre et à l’accompagnement des personnes de la rue.

Ceci devient d’autant plus apprécié que les travaux actuels de reconstruction du Forum des Halles privent largement les gens de la rue de leurs abris ou lieux de repos habituels.

Infos : www.captifs.fr – 01 45 08 14 85

aa

Alcooliques anonymes

La Pointe est un des lieux où se réunissent des personnes souhaitant sortir de leur dépendance.

Dans un parfait anonymat, l’entraide et le partage d’expériences peuvent aider ceux qui en ont besoin.
Site : www.aafrance.fr

Logo-NA-bleu1

Narcotiques Anonymes

Dans le même esprit, l’association est composée de femmes et d’hommes pour qui la drogue est devenue un problème majeur.

Des dépendants en voie de rétablissement se réunissent pour s’entraider dans un effort de sevrage.
Site : www.narcotiquesanonymes.org

Renseignements à La Pointe ou à l’Accueil de Saint-Eustache.

0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez