Obsèques du P. Paul Carpentier, prêtre de l’Oratoire de France

Obsèques du P. Paul Carpentier, prêtre de l’Oratoire de France

Le père François Picart, supérieur général de l’Oratoire de France,
les membres de la congrégation et ceux de sa famille
ont la tristesse de vous faire part du décès du P. Paul Carpentier
survenu le vendredi 31 janvier 2020, dans sa 86ème année.

Ses obsèques seront célébrées le 21 février à 14h30
en l’église Saint-Sulpice de Montsoult (95).

En mémoire de Paul Carpentier

par Bernard Canuet, prêtre de l’Oratoire de France

Le 24 Juin 1962, nous étions cinq jeunes Oratoriens à être ordonnés prêtres par l’oncle de Paul, évêque missionnaire à la retraite, cérémonie à l’église Saint-Eustache de Paris. Des cinq, désormais, nous ne sommes plus que deux en vie, Jean-Claude Relave et moi, à naviguer dans « cette vallée de larmes ». ; En effet, Jean Dujardin, Bernard Meuret et maintenant Paul, ont entamé leur chemin d’éternité ; je préfère dire : « rejoint la vie en plénitude ».

Paul vient, en effet, d’être fauché en pleine marche. Dire qu’on venait tout juste de lui bricoler une articulation sur son squelette de géant !

Que dire de plus, sinon que c’était une voix, une voix forte, toujours enclin à exhorter, à relancer, à réveiller un chemin d’optimisme face aux réalités déconcertantes du présent. On ne pouvait prendre Paul en train de se laisser gagner par la mélancolie. A sa suite, il suffisait de partir et d’engager le bon braquet.

La foi de Paul avait un parfum de vigueur et réveillait l’Espérance. Quelqu’un l’a-t-il jamais vu baisser les bras ? J’en doute ?

Invité à plusieurs reprises à quitter une mission où il s’était épanoui : Montsoult, Boulogne, Villeurbanne, Antibes-Jean les Pins, il acceptait le nouveau challenge qui lui était proposé et il s’y donnait tout entier.

Paul ne travaillait pas en solitaire ; il savait s’entourer, même s’il lui arrivait d’oublier que ses partenaires ne vivaient pas forcément à son rythme.

Sa voix forte, vivifiante et appelante va nous manquer, même si parfois on avait envie de lui souffler : laisse-nous reprendre haleine.

Et si la nouvelle mission de Paul était d’intervenir auprès de l’Esprit-saint pour qu’il nous bouscule un peu ?

A Dieu Paul.



0 Shares
Tweet
Register
Share