Des Oratoriens méditent la Bible. Roger Thomas (23.12.2018)

Des Oratoriens méditent la Bible. Roger Thomas (23.12.2018)

En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda. Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth. Et il advint, dès qu’Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? Car, vois-tu, dès l’instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de qui lui a été dit de la part du Seigneur ! »

 Luc 1, 39-45

 

Méditation

Voici que s’approche de nous la Fête de Noël et Marie nous invite à vivre ce temps avec elle. Voilà neuf mois où elle approfondit le Mystère qui s’opère en elle.

Neuf mois de méditation profonde où le Seigneur lui révèle le mystère profond de sa maternité. Le Verbe de Dieu accomplit son œuvre en elle, la Parole se fait chair, non pas simplement en elle mais en notre humanité. Son humanité est le lieu où Dieu notre Père veut y introduire sa Divinité, non pas simplement pour elle mais pour toute humanité, notre humanité personnelle.

Marie, notre Mère, tu ne nous donnes pas Jésus comme un “cadeau”, un don extérieur à nous même, mais tu nous donnes le Fils incarné en notre propre chair pour qu’elle soit divinisée et devienne vraiment Fils du Père, appelés à la fin du temps terrestre à communier totalement à sa Divinité.

Marie, notre Mère nous nous confions à ta Maternité afin qu’en nous s’accomplisse l’œuvre de l’Esprit.

“La gloire de Dieu c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme c’est la vision de Dieu” St Irénée.

Roger Thomas, prêtre de l’Oratoire à Paris



0 Partages
Tweetez
Enregistrer
Partagez
+1