La Restauration de la Façade du Transept Sud

Saint-Eustache, février 2017

Comme vous pouvez le constater, la Ville de Paris restaure la façade du transept sud de l’église. Le chantier de restauration proprement dit a commencé au mois de février 2017. Dans le courant du même mois, ont été installées la toile décorative reprenant des éléments architecturaux (surface 675,70 m²) et la première d’une succession de bâches publicitaires (568,50m²). Les travaux dureront jusqu’en avril 2018 et le coût programmé de l’opération est 2,4 millions d’euros.
Sur trois églises parisiennes, l’échafaudage des travaux de restauration sera habillé, en partie, par une toile publicitaire : Saint-Augustin, La Madeleine, et Saint-Eustache. Les recettes publicitaires (dans le cas de Saint-Eustache, au moins 23% du coût des travaux) ne reviennent évidemment pas aux paroisses. L’intégralité des recettes est réaffectée au financement de restauration des églises et du Plan pour le patrimoine culturel en complément des fonds déjà engagés par la Ville de Paris et l’État. Chaque visuel proposé par l’annonceur (JCDecaux, pour Saint-Eustache) sera validé par quatre parties : (1) le 1er Adjoint à la Maire de Paris chargé de la culture, du patrimoine, des métiers d’art, des entreprises culturelles, de la nuit et des relations avec les arrondissements, (2) le Maire de l’arrondissement, (3) l’Économe diocésain et (4) le curé affectataire de l’église.
Chaque jeudi, avec Louis Robiche, régisseur de la paroisse, je participe à la réunion de chantier présidée par Mme Emmanuelle le Gouvello pour la société d’architectes Perrot-Richard, maître d’œuvre, avec des représentants de la Ville de Paris, maître d’ouvrage, et de toutes les entreprises. Je tiens à remercier toutes ces personnes pour leur engagement et leur travail attentionné. Je remercie, également, les paroissiens et visiteurs de l’église de leur compréhension – le résultat vaudra certainement le désagrément occasionné par ces travaux. De plus, j’espère qu’à terme nous aurons tous le plaisir d’utiliser les portes vitrées du transept sud comme accès principal.
George Nicholson, de l’Oratoire, curé