Le triomphe, la mort, la Vie, Edito de Saint-Eustache par Martine De Groote

Le triomphe, la mort, la Vie, Edito de Saint-Eustache par Martine De Groote

Il vient en triomphe, les palmes le saluent et les manteaux se couchent à ses pieds

 

Mais il va mourir.

 

Il sait la mort , la mort ignominieuse

 

«  Une vapeur sacrée envahit le paysage

Je veux dire que la mort

A déjà pris toute la page »

 

Il sait la trahison

 

“La terre s’éparpille

Le coeur est traversé

Comme par une vrille

Le visage flétri par l’ardeur des saisons »

 

Il sait le désespoir

 

” Et le chanteur d’amour

Embrouillé dans les feuilles

Roucoule pour l’oreille sourde qui l’accueille

La chanson d’un coeur d’or »

 

Mais il sait la Vie, celle qu’il nous donne dans un amour fou

 

Excédent de rigueur

 

Une tête penchée sous le poids des rayons

Et les mains transpercées par des clous de lumière

Le front sanglant posé sur les nuages

Les deux bras étendus pour barrer le passage

Le monde est passé sous tes pieds

Homme et Dieu

 

La terre est partagée par un mince ravin

Le ciel est encombré par de mauvais chemins

Les larmes sans raison coulent de tous côtés

Mais un autre soleil continue de briller

Pour tous ces hommes morts qui se sont réveillés.

    Pierre Reverdy, Sable mouvant. Plupart du temps

 

Martine DE GROOTE



0 Shares
Tweet
Register
Share