[pdf-embedder url=”https://www.saint-eustache.org/wp-content/uploads/2019/04/saint-eustache_paques-2019_livret.pdf”]

Pâques 2019 à Saint-Eustache

Messes du Dimanche des Rameaux
13 & 14 Avril
Samedi à 18h et dimanche à 9h30, 11h et 18h avec bénédiction des buis pour les Rameaux au profit de La Soupe Saint-Eustache

Triduum Pascal
Jeudi saint, 18 avril
19h30, Célébration de la Cène du Seigneur avec lavement des pieds et procession au reposoir
21h, Veillée avec les Chanteurs de Saint-Eustache et Philippe Grauvogel, hautbois

Vendredi saint, 19 avril
12h30, Chemin de Croix
15h, Chemin de Croix avec l’école Massillon
19h30, Célébration de la Passion du Seigneur

Samedi saint, 20 avril
21h, Veillée pascale : Messe de la Résurrection du Seigneur

Dimanche de la Résurrection
Dimanche 21 avril
Ouverture de l’église à 10h
11h et 18h, Messe du jour de Pâques

Messe du dimanche de Pâques présidée par Mgr Michel Aupetit

Chers paroissiens, chers amis,

En raison des événements qui se sont produits cette semaine, la cathédrale Notre-Dame demeure fermée, nous accueillerons Mgr Michel Aupetit pour présider la messe de Pâques.
Cette célébration sera relayée en direct par Le Jour du Seigneur sur France 2, ce qui nous impose une durée précise avant la bénédiction ubi et orbi du Pape à Rome.
Pour des raisons techniques il serait préférable que les participants à cette messe arrivent dans l’église pour 10h30.
À cette occasion la quête sera faite en début de messe avant la prise d’antenne ainsi qu’à la sortie.
Pour la communion, les fidèles qui n’auraient pas eu le temps de communier pendant la célébration pourront le faire à la fin de la messe.

Nous sommes heureux de partager cette célébration avec tous les téléspectateurs en ce jour de Pâques et nous vous remercions de votre compréhension.

Entrée de l’église Saint-Eustache par le 146 rue Rambuteau et par la place du Jour, 75001 Paris.


Du lundi au vendredi, du 22 avril au 3 mai inclus, il n’y aura pas de messe à 18h.


Pentecôte à Saint-Eustache

Dimanche 9 juin Pentecôte

Messes à 9h30, 11 et 18h

Lundi 10 juin Lundi de Pentecôte

Ouverture de l’église à 12h
Messes à 12h30 et 18h

Auditions d’orgue

Libre participation

Dimanche 14 avril -Rameaux- de 17h à 17h45, Olivier D’ORMESSON

Olivier d’Ormesson (1983*),
De Terrenis eleva (du Premier Livre d’Orgue : des méditations de l’âme)
Johannes Brahms (1833-1897),
O wie selig seid ihr doch, ihr Frommen Op. posth. 122
Valéry Aubertin (1970*),
Deuxième Livre d’Orgue : Quatrième Sonate (d’après la Divine Comédie)
Enfer : 1. Porte de l’Enfer ; 2. Francesca da Rimini ; 3. Remparts de Dité ; 4. Cocyte
Purgatoire : 1. Plage de l’Antipurgatoire ; 2. Montagne du Purgatoire
Paradis

Dimanche 21 avril -Pâques- de 17h à 17h45, Thomas OSPITAL

Louis VIERNE (1870-1937), Cathédrales
Troisième symphonie Op. 28 (35’) : Allegro Maestoso ; Cantilène ; Intermezzo ; Adagio ; Final

Thomas OSPITAL (1990), Improvisation

Le dimanche de Pâques 21 avril 2019, Mgr Michel Aupetit, archevêque du diocèse de Paris, a célébré la messe de Pâques en l’Église Saint-Eustache.

Au cours de cette messe, il a porté « dans la prière avec reconnaissance les pompiers qui ont œuvré avec courage à Notre-Dame » et leur a remis un lectionnaire sauvé des cendres.

Vous pouvez revoir la messe en cliquant sur ce lien.

Avec les Chanteurs de Saint-Eustache, direction Lionel CLOAREC & le Chœur d’Adultes de la Maîtrise Notre-Dame de Paris, direction Henri CHALET
Chantre : Stéphane HÉZODE
Orgue de Chœur : Yves CASTAGNET & François OLIVIER
Grand Orgue : Philippe LEFEBVRE & Thomas OSPITAL


Communiqué du Père Yves Trocheris au nom de toute la communauté de Saint-Eustache

Chers frères et sœurs, chers amis,

Nous sommes en train de traverser un drame. Notre cathédrale a brûlé et tous nos cœurs saignent de douleur. La première chose qu’il nous faut d’emblée exprimer est notre reconnaissance à l’égard des Pompiers de Paris. Une fois de plus, ils ont manifesté un énorme courage. Du haut de la lanterne de Saint-Eustache, je voyais le feu se propager dans les toits de la cathédrale et ceci de manière inexorable. J’avais alors l’impression que l’issue du combat contre le feu allait être fatale. Ce ne fut pas le cas. Je renouvelle l’expression de ma reconnaissance : à vous Mesdames et Messieurs les Pompiers de Paris, simplement, merci !

Je viens de le dire, nous traversons un drame. Cependant, notre foi nous appelle à ne pas nous laisser envahir par quelque forme que ce soit de désespérance. Cette semaine, nous allons redécouvrir le récit de la passion de notre Seigneur Jésus-Christ. Cette semaine, nous allons pleurer sa mort et chanter sa résurrection. Ce message est pour nous une source infinie de vie. C’est lui qui nous rassemble en une communauté vivante envers et contre toutes les adversités de l’histoire. D’ores et déjà, de magnifiques signes de solidarité et de mobilisation se manifestent dans notre nation et dans le monde. Oui, nous avons toutes les raisons d’espérer.

Yves Trocheris, Prêtre de l’Oratoire, curé de Saint-Eustache.


Palmes et buis

L’entrée de la liturgie des Rameaux commémore l’entrée de Jésus à Jérusalem, là où après avoir été acclamé il sera arrêté, condamné et supplicié, mais là où il ressuscitera. Les signes liturgiques sont ces branchages que l’on brandit et bénit, geste de joie et geste de louange. Mais ces branches et ces palmes deviennent aussi —malgré nous ?— le signe d’une protestation contre la destruction de la nature : les grandes palmes dont nous décorions l’église ne sont plus disponibles, les palmiers ayant été ravagés par une invasion de charançons, de même les buis subissent eux aussi une invasion fatale de parasites. Les équilibres naturels sont détruits par l’homme qui veut tirer de la nature un profit immédiat et prédateur. Se promener dans la campagne et cueillir une fleur ou casser une branche devient un crime contre la nature. Intégrons cette pensée à nos célébrations des Rameaux. Au salut de l’humanité s’ajoute le salut du monde, qui passe par le respect de la nature. Nous prenons conscience que nous sommes responsables du monde dans lequel nous vivons, cela peut renforcer aussi notre conscience d’être responsables des hommes avec lesquels nous partageons ce monde. Et nous ne devons pas nous réfugier derrière notre impuissance, l’Esprit du Christ qui entre à Jérusalem nous précède, nous appelle et nous rend plus forts.

Jacques Mérienne, prêtre du diocèse de Paris.

6 Partages
Tweetez
Enregistrer3
Partagez3