Les aménagements
de Saint-Eustache

Les restaurations de Saint-Eustache incombent à la Ville de Paris. Après les chapelles du bas-côté sud, la plus spectaculaire vient de porter sur la façade du transept sud et s’est achevée en mars 2018.

A côté de ces restaurations, le programme d’aménagements conçu et mené par La Fabrique vise à développer le rayonnement cultuel comme culturel de l’église et à renforcer son attraction tout en sauvegardant et en valorisant le riche patrimoine artistique des lieux : architecture, mobilier, fresques, tableaux, sculptures, vitraux…

Une église plus ouverte sur le quartier des Halles, une église plus accueillante, une meilleure circulation à l’intérieur de l’édifice, une liturgie mieux mise en valeur, des espaces fonctionnels plus nombreux, tels sont les objectifs du programme.

Accès

Bien que donnant sur une zone très fréquentée, la porte du transept sud, déjà vitrée, est très rarement utilisée, faute de sas. Les autres accès sont soit encombrés et de ce fait inutilisés, soit vétustes et malcommodes.

Il convient d’aménager la porte du transept sud et d’y créer un sas, afin qu’elle devienne l’entrée principale de l’église.
Les autres accès seront dégagés et mis en valeur, notamment la porte sud-ouest avec sa coupole, donnant sur le parvis de la rue du Jour.

>> fichier pdf la porte du transept sud
>> fichier pdf les autres accès

Circulation et Accueil

Malgré la suppression récente du Carré des Chanteurs, qui était inutilisé, la circulation dans le déambulatoire sud reste difficile en raison de la présence de l’orgue de chœur et de l’espace d’Accueil, lui-même peu adapté à sa fonction.

Après la suppression du Carré des Chanteurs, le déplacement de l’orgue de chœur contre les stalles du côté nord du chœur et l’installation d’un nouvel espace d’Accueil rapproché du chœur dégageront la perspective du déambulatoire sud et permettront une circulation plus fluide.

>> fichier pdf l’espace d’Accueil

Salle des Colonnes et cour attenante

Seule salle de grande capacité dont dispose la paroisse, la belle Salle des Colonnes pâtissait d’une mauvaise acoustique. La cour et les sanitaires attenants étaient encombrés et vétustes. L’ensemble n’était pas accessible aux fauteuils roulants.

Sans nuire à l’esthétique de la Salle des Colonnes, des aménagements acoustiques efficaces mais discrets ont donné à la paroisse la vraie salle de réunion qui lui manquait. La cour a été nettoyée et les sanitaires refaits. L’ensemble est facilement accessible.

Sièges

Les chaises aux assises paillées sont vétustes et d’un usage malcommode en raison de l’alternance des offices et des concerts dans l’église et nécessitent une manutention longue et pénible.

De nouveaux sièges réversibles conçus à la fois pour les offices et les concerts, faciles à déplacer et à empiler, doivent venir les remplacer.

Les orgues

Les orgues de Saint-Eustache sont des acteurs majeurs de la vie cultuelle et culturelle de l’église. La partie instrumentale du grand orgue a été reconstruite il y a une trentaine d’années mais, utilisée intensément, elle commence à montrer des signes de fatigue. L’orgue de chœur date de 1842. A maintes reprises retouché et transformé, il a perdu une partie de son intérêt musical et esthétique.

Pour le grand orgue, une restauration complète de l’instrument et une transformation de son système sont prévues. Pour l’orgue de chœur, une restauration complète par étapes a été retenue (démontage, nouvelle console, réalisation de nouveaux sommiers et réservoirs, changement des tuyaux). L’orgue sera installé contre les stalles côté nord du chœur. Les deux instruments pourront être joués par un seul organiste depuis la console de nef, ce qui permettra de spatialiser le son, une première en France. La vocation musicale de Saint-Eustache, récemment affirmée par la création de l’association « Les Saisons de Saint-Eustache » sera ainsi bien mieux servie.

Signalétique et affichage

La signalétique est parfois lacunaire.  Comme l’affichage d’information, elle n’est ni homogène ni conforme à la charte visuelle de Saint-Eustache.  L’abondance et la variété des supports ajoutent à la confusion.

Justifié par un meilleur accueil des visiteurs, le projet couvre aussi bien les informations culturelles concernant les œuvres d’art, le mobilier ou les éléments d’architecture que les informations, permanentes ou temporaires, relatives à la vie de la paroisse.

>> fichier pdf la signalétique et l’affichage

Espace et mobilier liturgiques

L’autel actuel et le podium sur lequel il repose sont des installations provisoires qui datent des années 1960, après Vatican II.

L’ensemble de l’espace liturgique : autel, ambon, pupitres, de même que l’éclairage et la sonorisation méritent d’être repensés.

Chapelle Sainte-Agnès

La chapelle haute, dite chapelle Sainte-Agnès, n’est quasiment plus utilisée en raison de sa vétusté et de son accès difficile.

L’aménagement d’un accès par la rue Montmartre et la réfection des murs et du sol permettraient que cette chapelle soit utilisée pour de petites assemblées.

Etudes et travaux en cours

Nouveaux sièges:

Un concours a été lancé auprès de trois écoles de design parisiennes. Le jury a présélectionné 5 projets. Deux ont été finalement retenus: un banc et une chaise. Un prototype du banc a été réalisé et des modifications proposées. Le prototype de la chaise est en cours de fabrication. Le jury proposera au curé de Saint-Eustache et à l’Equipe Pastorale, décideurs, de privilégier l’un ou l’autre de ces deux projets.

Montant estimé pour 1000 sièges : 300000 €

Signalétique et affichage :

Une étude a été confiée à un groupe d’élèves de l’école de design StudioCréa Paris.
A partir d’une première étude, l’école va proposer des principes directeurs et une charte graphique.

Montant estimé : 100000 €

>> fichier pdf la signalétique et l’affichage

Ce qui reste à faire:

Prochaines études

L’orgue de chœur
Le grand orgue
>> L’espace d’Accueil
>> La porte du transept sud

Viendront ensuite

>> Les autres accès
L’espace et le mobilier liturgiques
La chapelle Sainte-Agnès
La sacristie…

Travaux réalisés

Le Carré des chanteurs

Le carré des chanteurs a été démonté, libérant de l’espace et préparant la libre circulation dans le déambulatoire sud.

Montant des travaux : 4000 €

La Salle des Colonnes

Un isolant acoustique a été posé sur le plafond, des panneaux absorbants amovibles ont été installés. La salle des colonnes est ainsi devenue une salle de réunion, de conférence… où l’on entend ce qui se dit. L’amélioration de l’éclairage, qui participera à la mise en valeur de la salle, est en cours.

Montant des travaux : 54000 €

La cour

La cour a été débarrassée de ce qui l’encombrait. Des sanitaires modernes y ont été installés, facilement accessibles à partir de la Salle des Colonnes pour les personnes à mobilité réduite. L’éclairage a été refait. Un local de rangement et un abri pour les poubelles ont été aménagés.

Montant des travaux : 79000 €

Plan présentant les interventions – 2017

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
Enregistrer